Connect with us

Sports

Roger Mayweather, l’oncle et ancien entraîneur de Floyd Mayweather est mort à 58 ans

Published

on

Roger Mayweather, ancien champion du monde de boxe et entraîneur de Floyd Mayweather

Roger Mayweather, un ancien champion du monde qui a également connu du succès comme entraîneur, est décédé, mardi, après des années à lutter contre la maladie et de complications reliées au diabète. Il était âgé de 58 ans.

Mayweather était membre de l’une des familles les plus célèbres de la boxe en tant qu’oncle de Floyd Mayweather fils, qu’il a entraîné pendant la majeure partie de sa carrière, et frère des ex-boxeurs professionnels devenus entraîneurs Floyd Mayweather père et Jeff Mayweather.

« Mon oncle était l’une des personnes les plus importantes de ma vie, à l’intérieur comme à l’extérieur du ring, a déclaré Floyd Mayweather fils par voie de communiqué. Roger était un grand champion et l’un des meilleurs entraîneurs de la boxe. Malheureusement, sa santé était fragile depuis des années et il peut maintenant reposer en paix. »

Originaire de Grand Rapids, au Michigan, Roger Mayweather a été boxeur professionnel de 1981 à 1999, et champion du monde chez les poids super-plumes et super-légers. Il a croisé le fer avec plusieurs des meilleurs boxeurs de son époque, dont Julio Cesar Chavez père, Pernell Whitaker, Kostya Tszyu, Livingstone Bramble, Rafael Pineda, Vinny Pazienza, Rocky Lockridge et Samuel Serrano.

« C’est un jour triste pour la famille de Mayweather Promotions parce que Roger représentait tellement pour nous, a ajouté le président et directeur général de Mayweather Promotions Leonard Ellerbe. Après avoir été un boxeur phénoménal, il a joué un rôle crucial dans le développement de Floyd. Il lui a permis de connaître une carrière incroyable et de devenir le meilleur boxeur de tous les temps. »

Le décès de Roger Mayweather survient peu de temps après celui de Josie Harris, ancienne conjointe et mère de trois des enfants de Floyd Mayweather fils.

– rds.ca

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − six =

Sports

CAN 2022 : La Côte d’Ivoire bat la Guinée équatoriale

Published

on


La Côte d’Ivoire a remporté mercredi son premier match de la CAN face à la Guinée équatoriale (1-0) à Douala, la capitale économique du Cameroun.

Une victoire qui lui offre la première place du groupe E de la Coupe d’Afrique des nations, devant l’Algérie.

Les joueurs de Patrice Beaumelle se sont contentés d’un but précoce de Max-Alain Gradel à la 5e minute pour l’emporter face à la sélection du Nzalang Nacional.

Tout au long du premier quart d’heure, les Ivoirines ont fait parler leur supériorité technique pour conserver le ballon (65 % de possession).

Mais les Équato-guinéens ne s’avouent pas vaincus et tentent à leur tour une première frappe, captée par Badra Sangaré à la 13e minute.

À l’approche de la demi-heure, les Equato-guinéens se montrent de plus en plus combatifs aussi bien en défense qu’en attaque.

Plusieurs corners (27e, 29e) font même trembler la défense ivoirienne, mais les hommes du Nzalang Nacional manquent de précision dans le dernier geste.

Mais malgré quelques opportunités en fin de rencontre et trois minutes de temps additionnel, le score restera le même.

La Côte d’Ivoire décroche ainsi une victoire qui lui permet de prendre la tête de son groupe E, devant l’Algérie et le Sierra Leone, qui se sont neutralisés (0-0) mardi.

La Côte d’Ivoire rencontrera pour son 3e match l’Algérie.

AA/Peter Kum

Continue Reading

Sports

Côte d’Ivoire: Le Camerounais Samuel Eto’o rend hommage à Augustin Sidy Diallo

Published

on

Testé positif au nouveau coronavirus ce 9 novembre, selon un communiqué de la Fédération ivoirienne de football (FIF) Augustin Sidy Diallo s’était mis en isolement et avait été pris en charge médicalement. La dégradation récente de son état de santé l’avait conduit à se faire hospitaliser. Malheureusement, l’homme sous la présidence de laquelle les Éléphants avaient remporté à nouveau la CAN, en 2015, après 23 années de disette, a trépassé à l’âge de 61 ans.

Plusieurs célébrités du monde footballistique africain et mondial lui ont rendu de vibrants hommages. L’international Samuel Eto’o n’est pas resté en marge des hommages. A travers un post sur les réseaux sociaux, l’ancien attaquant du FC Barcelone a reconnu dans l’illustre disparu, un homme endurant qui a marqué le football ivoirien et africain.

“Tu as marqué le football”

« Lors de notre dernier entretien, j’ai usé de tout mon verbe pour essayer de te convaincre de rester dans ce que tu appelais ‘’votre monde compliqué’’ : le monde du football. Tu avais certainement raison président. Néanmoins, j’ai toujours pensé qu’au-delà de la politique du sport, c’est un devoir d’essayer de changer les choses. Tu as essayé, même contre les plus grands, et tu as réussi. Tu as marqué le football ivoirien et africain par ta détermination et ta volonté à rechercher l’excellence pour ce beau pays. En dépit de tous les obstacles, et souvent sans subventions, tu as su arriver à tes fins, à savoir, lutter pour ce qui est juste pour le football de ton pays. » a posté Eto’o.

Continue Reading

Sports

Football : le Sénégalais Pape Diouf, ancien président de l’OM, emporté par le coronavirus

Published

on

Ancien journaliste sportif, agent mythique du gratin du football, ex-président de l’Olympique de Marseille… À 68 ans, Pape Diouf est la première victime du Covid-19 au Sénégal.

L’ancien président de  l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, est décédé à l’hôpital Fann de Dakar, victime du coronavirus. Sa mort a provoqué une profonde émotion sur la planète football.

Ancien journaliste sportif, agent mythique du gratin du football, ex-président de l’OM… Pape Diouf est la première victime du Covid-19 au Sénégal.

Alors que sa famille aurait demandé que Pape DIOUF soit rapatrié en France, suite à son hospitalisation à Dakar, où il a été placé sous assistance respiratoire, après sa contamination au Covid-19, l’ancien patron de l’Olympique de Marseille a malheureuse tiré sa révérence à 68 ans.

Le président sénégalais, Macky Sall, n’a pas manqué de saluer sa mémoire : « J’ai appris avec émotion le décès de Pape Diouf. Je rends hommage à cette grande figure du sport, ce grand dirigeant engagé et éminence grise du football. À sa famille, je présente, au nom de la nation, mes condoléances les plus attristées ».

Continue Reading

BUZZ

Translate »