Connect with us

Published

on

Suite aux multiples critiques dont la CAF fait l’objet depuis le retrait de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 au Cameroun, Ahmad Ahmad le président de l’institution, a accordé une interview exclusive à la chaîne panafricaine Afrique Media dans laquelle il explique, de manière exhaustive, pourquoi le ComEx a décidé de décaler l’ensemble des futures CAN, « parce qu’on a vu aussi que même la Côte d’Ivoire n’est pas prête pour 2021 ».

Dans cet entretien, Ahmad Ahmad expliquera, en plus de la décision de l’organe de décision de la CAF, les rapports qu’il entretient avec la presse et l’ancien président de la CAF, Issa Hayatou.

Des discussions ont abordé sur la possibilité pour le Cameroun de porter la décision de ce retrait devant le Tribunal International du Sport, le TAS. Le président Ahmad Ahmad estime que la CAF a pris les bonnes décisions selon les règles, statuts et règlements des compétitions de la CAF et suggère d’aller bien lire les articles 35, Article 92 du règlement de la CAF et y afférent. Avant de lancer une menace à peine voilée, puisqu’il estime que sa seule faute c’Est d’avoir promis l’organisation de 2021 au Cameroun.

Camfoot

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + trois =

Sports

Black Women Leaders Call on Biden to Step Up Efforts to Free Brittney Griner

Published

on

A collective of nearly 1,200 intergenerational, intersectional Black women leaders across the United States are calling on the Biden administration to ramp up efforts to free WNBA superstar Brittney Griner from detainment in Russia.In a letter to President Biden and Vice President Harris, the #WinWithBlackWomen collective urged the administration to “make a deal to get Brittney back home swiftly and safely and to meet withrittney’s wife Cherelle immediately.”“While it should not matter because she is an American citizen who is wrongfully detained on foreign soil, Brittney Griner cast her first ever vote in 2020,” reads the letter, signed by a litany of Black women leaders in business, sports, the faith community, labor, media, civil rights, education, government, tech, and entertainment.
“She voted for you and Vice President Kamala Harris. More than prioritizing her immediate return in word – you must do so in deed and make a deal to bring Brittney home.”


Among the signatories are Coach Dawn Staley, Dr. Bernice King, Tina Knowles-Lawson, Donna Brazile, Sunny Hostin, Jotaka Eaddy, Anika Noni Rose, Ledisi, Angela Rye, Dr. Johnnetta Betsch Cole, Tamika D. Mallory, Karen Finney, LaTosha Brown, Bishop Leah Daughtry and several university coaches, multiple WNBA players, including Nneka Ogwumike, WNBA Players Association Executive Director Terri Jackson, prominent business leaders, state and local elected leaders and NAACP New York State Chapter President Dr. Hazel N. Dukes.

Their letter comes as the 31-year-old Phoenix Mercury center recently made a personal plea for freedom to President Biden in a handwritten note.

Griner expressed fear that she would never return to the U.S. after being arrested on highly politicized drug charges at a Moscow airport on February 17.

“Much like in previous moments of great concern throughout our nation’s history, as Black women we are compelled to once again step up and leverage our influence and collective power to stand united in our unwavering call for this Administration to do everything within its power to bring Brittney Griner home,” stated Jotaka Eaddy, social impact strategist and founder of #WinWithBlackWomen.

“It has been more than 134 days – far too many days for any American to be subjected to conditions and treatment that Brittney has faced.

“She deserves the very best our nation has to offer, and we cannot fail her. In the days and weeks ahead, Black women will continue to organize and work to ensure that Brittney gets home” Eaddy added.
The #WinWithBlackWomen letter points out the U.S. government has done little to this point – despite Secretary of State Antony Blinken’s promise to Cherelle Griner that this is a “matter of personal priority.” Griner is due back in court this week, although many believe the trial is a mere formality before she is sentenced.
That, in turn, has prompted a national mobilization to increase efforts to free the two-time Olympic gold medalist as soon as possible.

Continue Reading

Sports

CAN 2022 : La Côte d’Ivoire bat la Guinée équatoriale

Published

on


La Côte d’Ivoire a remporté mercredi son premier match de la CAN face à la Guinée équatoriale (1-0) à Douala, la capitale économique du Cameroun.

Une victoire qui lui offre la première place du groupe E de la Coupe d’Afrique des nations, devant l’Algérie.

Les joueurs de Patrice Beaumelle se sont contentés d’un but précoce de Max-Alain Gradel à la 5e minute pour l’emporter face à la sélection du Nzalang Nacional.

Tout au long du premier quart d’heure, les Ivoirines ont fait parler leur supériorité technique pour conserver le ballon (65 % de possession).

Mais les Équato-guinéens ne s’avouent pas vaincus et tentent à leur tour une première frappe, captée par Badra Sangaré à la 13e minute.

À l’approche de la demi-heure, les Equato-guinéens se montrent de plus en plus combatifs aussi bien en défense qu’en attaque.

Plusieurs corners (27e, 29e) font même trembler la défense ivoirienne, mais les hommes du Nzalang Nacional manquent de précision dans le dernier geste.

Mais malgré quelques opportunités en fin de rencontre et trois minutes de temps additionnel, le score restera le même.

La Côte d’Ivoire décroche ainsi une victoire qui lui permet de prendre la tête de son groupe E, devant l’Algérie et le Sierra Leone, qui se sont neutralisés (0-0) mardi.

La Côte d’Ivoire rencontrera pour son 3e match l’Algérie.

AA/Peter Kum

Continue Reading

Sports

Côte d’Ivoire: Le Camerounais Samuel Eto’o rend hommage à Augustin Sidy Diallo

Published

on

Testé positif au nouveau coronavirus ce 9 novembre, selon un communiqué de la Fédération ivoirienne de football (FIF) Augustin Sidy Diallo s’était mis en isolement et avait été pris en charge médicalement. La dégradation récente de son état de santé l’avait conduit à se faire hospitaliser. Malheureusement, l’homme sous la présidence de laquelle les Éléphants avaient remporté à nouveau la CAN, en 2015, après 23 années de disette, a trépassé à l’âge de 61 ans.

Plusieurs célébrités du monde footballistique africain et mondial lui ont rendu de vibrants hommages. L’international Samuel Eto’o n’est pas resté en marge des hommages. A travers un post sur les réseaux sociaux, l’ancien attaquant du FC Barcelone a reconnu dans l’illustre disparu, un homme endurant qui a marqué le football ivoirien et africain.

“Tu as marqué le football”

« Lors de notre dernier entretien, j’ai usé de tout mon verbe pour essayer de te convaincre de rester dans ce que tu appelais ‘’votre monde compliqué’’ : le monde du football. Tu avais certainement raison président. Néanmoins, j’ai toujours pensé qu’au-delà de la politique du sport, c’est un devoir d’essayer de changer les choses. Tu as essayé, même contre les plus grands, et tu as réussi. Tu as marqué le football ivoirien et africain par ta détermination et ta volonté à rechercher l’excellence pour ce beau pays. En dépit de tous les obstacles, et souvent sans subventions, tu as su arriver à tes fins, à savoir, lutter pour ce qui est juste pour le football de ton pays. » a posté Eto’o.

Continue Reading

BUZZ

Translate »